PINO TOUR Steel frame - modèle 2008 (globetandemistes)  Avis des utilisateurs  visiteur  23-Jun-2012 13:30  0  2422 lectures

globetandemistes_small.jpg
A l'époque, la version Alu était à  peine annoncée, Rando Cycle ne l'a jamais évoqué, volontairement ou non je ne sais pas, je le regrette un peu même si vraisemblablement nous n'aurions pas opté pour l'option Alu.
Le site Hase, a correctement rempli son rôle pour nous apporter les détails techniques, les prix et les différentes options disponibles.

Au moment de l'achat, Rando Cycle a bien assuré son rôleégalement ; il croit réellement en ses produits et notamment au tandem Pino. Il a fait preuve d'une grande disponibilité et surtout vous laisse essayer (gratuitement) pour une journée ou un week end le tandem. Nous achetons donc en connaissance de cause surtout concernant la partie confort et maniabilité de l'engin. J'avoue que sur la partie technique nous aurions apprécié un poil plus de détail !
Je ne regrette pas les options qu'il nous a fortement conseillées, à  savoir les manettes bout de guidon dura ace, la béquille 100kg. Exception faîtes de la fourche suspendue (vous comprendrez plus tard pourquoi..).
Nous avons fait l'impasse sur le moyeu dynamo, le rolhoff !



Aujourd'hui après plus de 1000 km en Pino et 6 mois d'utilisation :

Le positif :

- Nous ne nous lassons pas de l'originalité du Pino ! Son capital sympathie est sans doute son plus grand atout, nous ne comptons plus les arrêts inopinés en bord de route pour discuter de la bête

- Ma femme apprécie particulièrement la position à  l'avant (nous rajouterons peut être un frein V Brake pour qu'elle se rassure dans les grandes descentes, mais ce n'est pas une obligation je pense !)

- Nous ne constatons pas de défaillance du système de freinage qui a par exemple très bien supporté les descentes à  12% du beaujolais avec le Pino chargé de 40 kg de bagages

- Je ne trouve pas comme certain on pu le faire remarqué que la position à  l'arrière soit inconfortable ; je mesure 1m78 et trouve la position assez naturel, l'idéal est vraiment d'avoir des chaussures à  cale type SPD, nous gagnons énormément de puissance et confort de pédalage

- Nous supportons plutôt bien les grandes montées (testées ce week end) en Pino, sur le plus petit rapport on avale tout en prenant son temps, (peut être par sécurité peut on trouver un plateau un poil plus petit afin d'être sur de passer partout !)

- Le chargement du Pino se fait facilement, nous avons pour notre part 6 sacoches ortlieb (4 AR et 2 AV) qui se montent et démontent très rapidement, le Pino tient très bien seul sur sa béquille avec le chargement. Nous mettons également un boudin sur les 2 sacoches arrière.

Le moins positif :

- Ce week end dans le beaujolais, nous avons brisé notre fourche avant !!!! La fourche a donc cassé juste au dessus de l'attache du piston de frein avant magura.
Je ne pourrai pas vous raconter les conditions exactes puisque nous ne nous en sommes pas rendu compte ! Après une belle descente de 5 km (sur route) nous avons juste entendu un petit frottement du disque, cela arrive de temps en temps, donc pas d'inquiétude sur le moment, nous ne nous arrêtons pas car c'est vraiment infime ! et en générale cela passe avec 2 ou 3 freinages qui recalibrent les freins.

- Nous attaquons une belle cote, changement de rapport un peu brutal, relance un peu poussive et CRAC !!! Non ce n'est pas la fourche mais la chaine arrière qui vient de là¢cher ! Pas d'inquiétude non plus, je m'en veux encore ! Je n'ai jamais été très délicat ! C'est tout de même la troisième fois que la chaine arrière pète en 1000 km. Je pense que je ne suis pas complètement au point sur la partie chaine du tandem, (changée une fois, mais la chaine neuve était un peu courte j'ai donc dû rajouté quelques maillons de l'ancienne chaine, je pense donc que ma méthode n'est pas idéale, voire contre-productive !)

- Pas de problème, je m'arrête sort mon dérive chaine, répare ma chaine en quelques minutes ! puis m'attarde sur mon disque de frein avant pour découvrir que ma fourche avant coté frein est brisée en 2 morceaux ! Elle tient encore grà¢ce au ressort (ou la tige je ne sais pas vraiment) qui est à  l'intérieur de la fourche. L'ensemble est quand même fébrile, il est donc hors de question de repartir en l'état Nous sommes en pleine campagne, nous avons donc bricolé une attelle grà¢ce à  3 serflex et 3 fers plats en acier. Ca tient suffisamment pour faire par la suite les quelques 35 kms pour aller jusqu'à  la gare. (je mettrai quelques photos très prochainement).

- Je n'ai donc pas d'explication certaine à  cette casse, je pense que c'est la puissance du freinage avant dans une descente corsée qui en est l'origine mais aucune certitude. Nous n'avons fait que peu de chemin ou terrain peu carrossable. Cette casse ne nous a cependant pas rassurés en sachant ce qui nous attend pour les 2 ans à  venir, descente des Andes, chemins de tous type !
J'ai appelé Rando cycle aujourd'hui qui est très étonné de cette casse. Je me souviens par ailleurs avoir beaucoup discuté avec eux de la pertinence de cette option au moment de l'achat, et il semblait sér d'eux quant à  la solidité de la fourche suspendu. Alors, défaut de fabrication, ou ?

- Rando Cycle m'a confirmé que nous étions bien couvert par la garantie, je leur porte la fourche semaine prochaine. je ne pense pas reprendre la fourche suspendue, qu'en pensez vous ? Est-ce que la fourche non suspendu est vraiment inconfortable ?

Je ne suis pas mécontent que cette casse se produise maintenant et sur le sol Français, elle m'a par ailleurs permis de démonter toute la partie avant du Pino, je comprends maintenant bien le système de direction, nous ne rencontrons pas de jeu, nous avons juste eu quelques bruits étranges mais vite effacés avec un peu de graisse. Le nouveau système de direction est vraiment ultra simple, pas de système de roulement, assez rassurant donc.



La vidéo du départ des Glotandemistes en 2009 pour le départ du tour du monde :



En synthèse : en dépit de quelques soucis techniques nous ne regrettons pas notre choix. Nous sommes pleinement rassuré quant à  la capacité du Pino à  avaler les kilomètres, nous particulièrement serein sur les aspects sécurité, centre de gravité très bas qui vous colle au macadam.

Avec le recul, je me dis que le moyeu rolhoff aurait vraiment pu être une option intéressante surtout au rythme ou nous épuisons les chaines (ce qui nécessite à  chaque fois un petit réglage de dérailleur), je pense que nous aurions du prendre cette option. Etant donné que Rando Cycle nous a refait les roues av et ar (avec jante de descente et rayon tandem) je ne me vois pas tout démonter pour remonter un rolhoff. Je permets de conclure sur l'excellent travail de rando cycle sur la roue arrière qui ne bouge pas du tout, là  aussi c'est rassurant au vue de ce qui nous attend !
Voir cet article au format PDF Imprimer cet article
Les forums des utilisatateurs Pino Hasebikes