Tandem Pino acier - fourche 1 pouce (Thierry Schmid)  Avis des utilisateurs  pinohase  23-Jun-2012 13:10  0  3766 lectures

pino_noir_small.jpg
Lors que nous avons découvert que "Swiss Fun Rent", près de Berne, vendait d'occasion enfin de saison de location son Pino équipé Rohloff et d'une selle Veloplush dame, nous n'avons pas hésité. Un essai et l'affaire était conclue. Restait à  régler deux choses: le moyeux Rohloff qui faisait de drôles de bruits a été échangé sous garantie par le fabriquant et la réalisation d'un guidon avec un angle moins marqué et permettant ainsi une position plus naturelle des mains. Une petite visite chez Serge et Liliane VASSEUR à  Boulogne, nous a convaincu de notre bon choix (merci à  eux pour l'accueil et les conseils)

pino hasebikes


Depuis mars 2006 nous sommes donc les heureux propriétaires d'un tandem Pino.Près de 2000km en terrain varié (Drôme, Dombes, Bavière et bien entendu la région vallonnée autour de chez nous) ainsi que de la ville, nous permettent de tirer quelques
commentaires complémentaires à  ceux de Vincent VALLET. (par commodité pour le lecteur, nous reprenons, dans la mesure du possible, les points dans l'ordre établi par V. Vallet). Notre Pino est équipé "randonnée" et "ville" ce qui signifie que son poids à  vide n'est pas négligeable (32 kg sur la balance) .

FAUTEUIL :

La toile de l'assise est un peu courte, mais surtout elle à  tendance, sous l'effort, à  glisser vers l'arrière. Un repositionnement de cette toile est nécessaire au moins une fois par jour. Nous trouvons la position la plus couchée encore un peu trop droite mais cela n'est pas trop gênant. Dommage que le haut du siège n'ait pas de barre transversale, cela faciliterait la fixation d'un petit sac de guidon et autres accessoires. Bricolage en vue.

pino hasebikes


pino hasebikes


CADRE :

Superbe réalisation et magnifiques finitions. La partie arrière (capitaine) est légèrement trop décalée vers le haut (axe de pédalier à  30cm du sol au lieu de 27 traditionnellement) et trop courte. La géométrie devrait être légèrement modifiée pour que la position du capitaine soit parfaitement confortable. Si cette fameuse différence de 3cm de garde au sol est plutôt agréable en roulant, elle s'avère parfois gênante, voire dangereuse, à  l'arrêt et au démarrage, surtout lorsque le tandem est bien chargé. La longueur du tube horizontal entre le tube de selle et la direction devrait être rallongée de quelques cm. Mesurant moins de 178 cm, j'ai dé décaler au maximum la selle en arrière et pousser le guidon au maximum vers l'avant pour être le plus confortable possible, mais c'est pas encore idéal. Le tube de selle coupé à  ras les haubans impose une tige selle de 40cm, d'où un choix très limité de tiges à  suspension.

pino hasebikes


REGLAGES :

Le serrage du guidon a tendance à  se desserrer surtout quand le capitaine tire sur les bras en montée. Les rondelles éventails corrigent un peu le problème, mais ça n'est pas encore parfait. L'idéal serait un perçage complet des pas de vis à  droite et à  gauche) qui permettrait de serrer "en tenaille" sans forcer sur le pas de vis. Position des poignées. Comme signalé en introduction, la position d'origine, avec un angle d'env. 100° est peu confortable. Nous avons fait préparer un guidon avec un angle de 130° Le résultat dépasse toutes les espérances au point que "Swiss Fun Rent" prévoit d'équiper ces Pinos de location avec de telles branches de guidon. Les manettes tournantes Rohloff ou SRAM peuvent ainsi rester en position normale.

FREINS :

Le Magura Julie est un bon freins à  disque, sans plus. Hase aurait pu installer, ou proposer en option, un modèle plus puissant. Attention, en descente et bien chargé, le disque avant (roue de 20'') chauffe rapidement. Les manettes sont peut-être montées "à  l'envers" à  l'origine, mais sur notre Pino elle étaient croisées. En clair; la manette gauche actionnant le frein arrière est montée à  droite, alors que la droite commandant le frein avant est installée à  gauche. Si l'esthétique n'est pas au rendez-vous, la logique est respectée.

pino hasebikes


PEDALES :

Pour des questions de sécurité, le passager avant devrait toujours avoir les pieds fixés aux pédales. Certains utilisateurs du Pino (ils se reconnaîtront) ont été gravement accidentés parce que les pieds du galérien ont glissés des pédales et passés sous le vélo. A l'achat, notre Pino était équipé, à  l'arrière, de pédales. Shimano SPD M-324 et, à  l'avant, de pédales sans marque système SPD d'un côté et caoutchoutées de l'autre. Nous n'avons rencontré aucun problème avec ces pédales et en sommes très satisfaits. Comme V. Vallet, nous pensons que Hase devrait laisser le choix des pédales au client.

PORTE-BIDON :

Effectivement très mal placé. Pourquoi rien sur la bôme? D'une manière générale le Pino est très chiche en points de fixation. A revoir. Comme réserve d'eau nous utilisons un Camelbak Unbottle de 3lt et gardons, comme réserve, un bidon de 0,7lt dans le porte-bidon (Les bouteilles de 1,5lt rentrent difficilement !) Le Camelbak est placé derrière le siège et permet d'hydrater facilement les deux usagers du tandem.

pino hasebikes


ROUE LIBRE :

Une des excellente idée du Pino. En plus d'être très agréable, devient vite incontournable pour le confort et la sécurité. Semble présenter quelques faiblesses. Certains utilisateurs on dé la changer après quelques km! D'autre l'auraient tout simplement supprimée (drôle d'idée!). La nôtre produit parfois des bruits bizarres et présente quelques à -coups. Prémisses à  une mort prochaine?

pino hasebikes


RETROVISEUR :

Nous les avons placés à  l'extrémité des tubes de guidon. L'excellent Mirrycle MBT à  gauche et sa copie (construction plus légère mais grand angle) à  droite. Les utilisateurs des manettes de changement de vitesses en bout de guidon devront utiliser un autre système. Le Cyclestar de B&M n'est pas mauvais, mais miroir un peu petit et fixation assez légère.


TENDEUR DE CHAINE :

Système simple et sans problème. Nous avons toutefois ajouté deux rondelles pour mieux séparer les roulettes parallèles. En effet, elles avaient tendance à  se toucher, voir se bloquer, et comme elles doivent tourner en sens inverse

SUSPENSION :

En option, mais un grand plus pour le confort. Léger effet de pompe, mais peu gênant. Nous trouvons cette suspension un peu molle dans certaines conditions de route. Elle tape en butée avec les gendarmes couchés, nids-de-poule et autres grosses irrégularités de la route. Voir s'il est possible de la "durcir"

ANTIVOL :

Comme nous utilisons notre tandem aussi en ville, nous l'avons équipé d'un antivol de cadre. L'espace disponible pour ce type d'antivol étant vraiment très limité, notre choix s'est porté sur le Trelock RS400 avec découpe en V et la possibilité de coupler un cà¢ble. Le deuxième antivol (paranoà¯a quand tu nous tiens!), un Abus Millennio 895 de 1,8m est fixé sous la bôme.

pino hasebikes


ECLAIRAGE :

Le Pino est livré avec un bon système d'éclairage. La position de la dynamo est un peu proche du talon droit qui la touche souvent. La mise en place de l'antivol nous a forcé à  changer de dynamo et revoir sa position. Comme il n'existait aucune possibilité d'utiliser une dynamo de droite, nous avons récupéré une dynamo de gauche que nous l'avons fixée à  l'arrière du hauban grà¢ce à  un support Lightspin.

La tête ne tourne pas sur la bande de roulement du pneu, mais cela ne semble pas porter préjudice. Pour ceux qui roulent régulièrement dans la pénombre, la dynamo de moyeu SON est une excellent choix. Peut-être y viendrons nous un jour?

PORTE-BAGAGE :

Hase propose, en plus du porte-bagages arrière, un low-rider positionné sous le siège avant. Il est possible d'y fixer deux paires de sacoches à  condition d'être équipé de la "monstrueuse" béquille double. Nous n'avons pas testé cette possibilité. Pour la plupart de nos sorties, nous installons les excellentes (mais malheureusement disparues du catalogue) Karrimor Kalahari qui s'ouvrent avec des glissières par le dessus. Très pratique, le galérien peut, tout en roulant, chercher ou poser les lunettes de soleil, le coupe-vent ou les barres énergétiques (et le chocolat!).

GARDES-BOUE :

Le Pino est connu chez nos amis allemands comme "centrifugeuse à  saleté". En effet, la roue avant de 20'', malgré le garde-boue, projette sur les pieds du conducteur, sur les bagages avant, sur les deux chaînes et la béquille, toute l'eau, la boue et autre saletés de la route. Certains ont installé une bavette sur le low-rider. Nous avons préféré "rallonger" le garde-boue existant.

BEQUILLE :

Le Pino est livré avec une béquille double de chez ESGE. Ce modèle est un peu léger et manque de stabilité lorsque le vélo est chargé. La grosse béquille, proposée en option , supporte le passager le plus turbulent (idéalement prévue pour des enfants). En contrepartie, elle est vraiment hors de prix (près de 200.- euros). Nous avons équipé notre Pino d'une béquille double Hebie.

AUTRE EQUIPEMENT :

Comme signalé plus haut, le Pino de comporte qu'un seul point pour fixer les accessoires indispensables. Les accessoires suivants ont donc été placés après quelque tà¢tonnements. Le compteur, un Sigma sans fils a été fixé à  l'armature du siège sous l'assise. Cet endroit est peu pratique pour la lecture en roulant mais ce n'est pas trop important. Une mini-pompe se positionne tout juste entre le tube de selle, le plateau gauche et l'antivol. Le galérien (qui craint les chiens) commande l'Airzound fixé sur une corne de VTT, elle-même placée sur le repose-main. de droite.

pino hasebikes


TRANSPORT

Nous possédons une Peugeot 307SW et, miracle, le Pino rentre à  l'intérieur. Après quelques manipulations nous sommes prêts pour le départ! Rien à  installer sur la voiture, pas de résistance au vent !En plus, dans la voiture on roule déjà  en position tandem: l'un derrière l'autre, c'est chouette, non?

COMPORTEMENT ROUTIER

A l'usage le Pino, est un tandem très polyvalent, facile à  manoeuvrer (même seul), équilibré et extrêmement stable. Le confort de ce tandem est excellent à  l'avant, plus discutable à  l'arrière. Sur les deux places, la visibilité est parfaite. La roue libre du galérien est un must! Chargé cyclo-camping, la vitesse du Pino sur le plat est comparable à  celle des autre vélos cyclocampeurs. En montée le Pino est relativement lent et son poids se fait bien sentir, la relance en danseuse n'est pas possible. En descente, le Pino atteint sans problème des vitesses surprenantes (p.ex. 72 km/h sur une petite route, sans chercher l'exploit). La vitesse moyenne de notre monture chargée est comparable à  celles de nos autres randonneuses (env. 17 km/h) Sur les chemins non asphaltés, le Pino avec suspension est très confortable.

EUROBIKE 2006 :

Une visite sur le stand Hasebikes lors de cette foire permet d'actualiser quelques informations et montre que le fabriquant du Pino sait faire évoluer sa machine Siège: la nouvelle toile du siège vient du fabricant hollandais Radical. Elle s'ajuste de manière approximative sur la structure du Pino, mais surtout elle "enveloppe les tubes et empêche ainsi tout bricolage. Réglages: Selon M. Hase l'angle des branches de guidon est prévu pour une position "sport", le capitaine étant penché en avant. Pour une position plus décontractée, type "randonnée", il existe, en accessoire, des poignées "ergo". Surcoét de 89.- euros! Freins : Voeu exhaussé! Le Pino exposé était équipé de Magura Louise. D'après la liste de prix 2007, ce frein est dorénavant monté de série. Roue libre: Le modèle de roue libre a été changé.

CONCLUSION

Le HASE PINO est un excellent tandem, de très bonne qualité, bien équipé. Sa géométrie unique le rend incomparable et incontournable.Tout à  fait recommandable.

Le tandem PinoNoir lors du premier rassemblement des tandems Hasebikes dans le Jura franco-suisse:




Thierry Schmid / Genève schmidlooten [at] bluewin.ch
Voir cet article au format PDF Imprimer cet article
Les forums des utilisatateurs Pino Hasebikes