PINO TOUR steel frame - année 2007 (5-bicyclettons)  Avis des utilisateurs  pinohase  23-Jun-2012 10:00  0  1795 lectures

bicyclettons_small.jpg
La position est super. Notre fils a les mains libres pour bricoler pendant le voyage, il peut s'endormir assez facilement. En revanche, au niveau des intempéries, il est vraiment exposé. Pour notre départ, nous avons du être vigilant sur l'achat de vêtements chauds et vraiment étanches pour affronter la pluie, notamment en Europe du Nord.


Fabrication, équipement et accessoires

La béquille 100kg est-elle nécessaire. OUI,définitivement, et c'est absolument génial de l'avoir. Le tandem est d'une stabilité extraordinaire !

La résistance de la jante arrière et la facilité du passage de vitesse. ?OUI, mais nous avons explosé la gante d'origine le jour o๠nous avons chargé le vélo de notre fille en plus de tous nos bagages... Elle s'est déchiré au niveau de l'attache des rayons... C'est un problème récurent, d'après rondo-cycles`, qui nous a fait la révision avant de partir au Pérou.

Le siège avant + kit enfant

A 9 ans, notre enfant peut se passer du kit pédalier enfant, mais c'est encore très limite. ... Attention le kit enfant 300 € ! Par ailleurs, le siège est bien adapté pour les enfants après avoir déjà  parcouru 7200 km.
Pour dormir, c'est plutôt confort: une casquette, le harnais, et "bonne nuit les petits" ! C'est vraiment très agréable en effet, de discuter ensemble. On est très proche, on voit la même chose, et on n'a pas besoin de hurler ni de faire répéter. C'est même certainement un des principaux avantages.
Nous n'avons jamais envisagé la remorque enfant. En effet, l'avantage du Pino est que plus les enfants grandissent, plus c'est sympa !

Utilisation en transport en commun

Nous avons pris le train l'été dernier avec, et là , ça dépend...
Sur les récents, avec un wagon complet destiné aux équipement sportifs, et où l'on paie 10€ par vélo, c'est génial. Ils ouvrent la grande porte, on charge, et c'est nickel.
Dans les trains où il y a juste un compartiment qui accueille les vélos, c'est beaucoup plus compliqué. Nous avons vraiment failli ne pas embarquer, car il ne rentre carrément pas. Nous avons du rester dans le couloir avec le pino, et le déplacer à  chaque fois que quelqu'un allait aux toilettes, ou tout simplement voulait passer. Le contrôleur a vraiment essayé de nous mettre dehors, et c'est passé à  un fil. Je pense que ce qui nous a sauvé, c'est que nous étions bien coincés, et que le train aurait pris du retard si nous décendions (d'autant plus que nous aurions résisté). Au retour, ce n'était pas terrible non plus, mais, avertis, nous avons un peu feinté pour ne pas trop se faire voir avant le départ, et après, nous étions partis, donc... trop tard !
Je pense que la solution est de se positionner au bout du dernier wagon. là , il n'y a pas de passage, et je pense que c'est mieux, mais pas encore testé.



Source d'informations :

Le test a été rédigé à  partir des informations communiquées par "bicyclettons" et de ses commentaires sur le forum de VoyageForum.com "Qui a déjà  testé le tandem hybride Pino?".
Voir cet article au format PDF Imprimer cet article
Les forums des utilisatateurs Pino Hasebikes