Index des forums de pinohase
   Autres discussions générales
     Monter son propre Pino...
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les plus récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
simon
Envoyé sur :  06/03/2013 15:39
Aspirant
Inscrit le: 17/04/2011
De: Annecy
Envois: 26
Monter son propre Pino...
Hello,

Suite d’un autre fil. Souhaitant acquérir un Pino je me pose certaines questions que je soumets ici.

La robustesse des roues :
Nous utiliserons le Pino dans la configuration adulte/enfant (9 ans) pour de la cyclo-randonnée en Europe mais aussi dans des contrées aux pistes de qualité discutable. Je souhaite donc mettre l’accent sur la robustesse globale et des roues en particulier. J’ai lu ici et là que la roue arrière standard fournie par Hase n’est pas à toute épreuve. Un des revendeurs que j’ai contacté me l’a confirmé. De ce constat on me propose de choisir le modèle renforcée de Hase. Ma question :
- Cette roue dite renforcée de chez Hase a t’elle fait ses preuves? J’ai tendance à préférer un montage de roue “sur mesure” par un mon vélociste (celui qui commandera mon Pino par exemple). D’autant plus considérant le point suivant.

Rohloff :
Notre expérience de la cyclo rando et du Rohloff nous donne très clairement envie d’équiper notre Pino du boîtier à 14 vitesses. Je ne reviens pas sur la question du budget (toujours l’histoire du beurre et de l’argent du beurre). Mes arguments sont que le Rohloff me semble tout à fait indiqué pour relancer un Pino possiblement lourdement chargé en plus des avantages commun à tout vélo. Mais :
- Quid de la résistance sur un tandem?
- Les roues montées chez Hase avec un Rohloff sont-elles fiables? J’ai lu que les jantes utilisées n’étaient pas les meilleures avec entre autre un problème d’orientation des trous pour les rayons nécessitant un certain angle pour les rayons associés a un Rohloff.

Pino custom :
Dans mon idée je pensais commander un cadre custom et quelques accessoires (béquilles, pédalier enfant) et faire monter les roues (avec Rohloff) et autres accessoires par mon vélociste ou moi-même. Mais il ne semble pas possible de sortir des menus proposés par Hase. existe t’il en revendeur qui offre ce genre de solution?

Béquille :
La double béquille 100 kg est-elle nécessaire et fonctionnelle? Il me semble avoir lu que la tenue en terrain meuble est discutable (soudage de petits plateau peut-être nécessaire), frottement sur les sacoches fixées au low rider. La béquile centrale arripre (Pletscher je crois) est elle suffisante?

Low rider :
Question pour laquelle j'obtiens une réponse différente à chaque fois. Est il possible de diviser, démonter le Pino équipé d’un low rider (+ béquille 100kg) sans démonter ce dernier? Ou le low rider est il solidaire des deux parties démontables du vélo?

Poste de pilotage :
Est-il possible de customiser le poste de pilotage pour obtenir un guidon plus confortable. Je ne parle pas des adjuvants de poignées Hase vendu trop chers, mais plutôt de bricolage “maison” malin. Je suis ouvert à tous les témoignages et photos.

Beaucoup de questions. Merci à celles et ceux qui prendront le temps de me lire et de me répondre.

Merci,
Simon.
jauphrwa
Envoyé sur :  06/03/2013 19:03
Accro
Inscrit le: 25/10/2009
De: Bruxelles
Envois: 339
Re: Le Pino idéal existe t'il?
Dans l'ordre :

Roues :
- la roue avant est ok
- la roue arrière, il FAUT la changer (ou mieux : exiger de la qualité de la part de Hase pour un vélo à ce prix), quitte à la faire changer dès réception par le vélociste pour qu'il te reprenne la roue déjà montée.

Rohloff :
Même avec le Rohloff il faut changer la roue d'origine (jante "Downhill"). Il existe maintenant une version 36 trous chez Rohloff, j'exigerais celle-là!

Pino Custom :
Je ne comprends pas bien le soucis puisque tout est commandable séparément. Le jour où tu veux un guidon XXL, bah tu commandes juste le guidon, pas un nouveau vélo...

Béquille :
Malgré son prix, je la trouve indispensable! Tu charges ton vélo le matin tranquillement. Probablement beaucoup plus stable que la béquille arrière pour installer un enfant. Effectivement, quand il est chargé sur terrain meuble, il faut parfois ruser (https://picasaweb.google.com/eurasia.c ... rquie#5658237768647003410), ce n'est pas insurmontable.
Attention, c'est l'élément le plus large du vélo quand il est démonté donc pour prendre l'avion c'est démontage obligatoire béquille ET low-rider

Low-rider :
Le démontage du Pino sans démonter le Low-rider est tout à fait possible! Il faut juste que les vis qui tiennent les pièces de fixation du low-rider (genre de cônes) soient à l'avant et pas à l'arrière!!! Photo si tu veux.

Poste de pilotage :
La première année, j'avais jonglé avec 2 paires de bar-ends à quelques euros. C'était très bien pour le prix!!! Je serais pour le recintrage des barres du guidon pour changer l'angle (plus courbé).

Voilà pour mes réponses rapides sans réflexion profonde.


----------------
Geoffroy

fleur_
Envoyé sur :  06/03/2013 23:39
Accro
Inscrit le: 08/05/2012
De:
Envois: 174
Re: Le Pino idéal existe t'il?
Pour la roue AR, elle convient a un usage balade avec chargement de ce qu'il faut pour une journée.

Elle n'est pas prévue pour un usage intensif et/ou lourdement chargé.

On peux comprendre que Hase n’équipe pas d'origine son vélo pour des voyages au long cours ce qui ne représente sans doute qu'un très petit pourcentage des utilisateurs mais vu la différence de prix entre la jante fournie et une bonne jante (et le prix du vélo !), c'est un peu mesquin de fournir la jante actuelle.

Cela dit, de toute façon, cela ne te concerne pas tellement puisque tu veux un Rohloff.

Nous avons un Rohloff sur notre Pino et en sommes tout a fait satisfait. Notre crainte de ne pouvait changer les vitesses en pédalant n'est pas fondée... du moins après un rodage d'un millier de km. Avec le Rohloff neuf, le changement de vitesse en pédalant était un peu "costaud".

Une limitation tout de même au Rohloff : la gamme de rapport est un peu juste pour un tandem qui peut rouler très vite m ais nécessite aussi des rapport court lorsqu'il est chargé ou en très forte montée. Notre solution a été de conserver un double plateau AV.

Pour la béquille AV, elle est agréable mais tout de même fort encombrante surtout lorsque le Pino est démonté, nous avons décidé de nous en passer.

Enfin, le choix du type de Pino, Allround, Tour, Custom, kit cadre.

Le premier réflexe est d'acheter un Custom et de l’équiper a sa guise. Et puis c'est tellement jouissif de définir son vélo a la carte (du moins tant qu'on n'a pas vu "la petite note".

Mais vu le prix des différentes versions et des options chez Hase, financièrement, le meilleur choix est de loin l'Allround et puis de remplacer les éléments qui ne conviennent ou ne plaisent pas. Et ce pour deux raisons:
- le prix exorbitant des options chez Hase : on trouve facilement le même équipement moins cher que l'option pour le Pino Custom chez Hase et on a en prime l’équipement d'origine de l'Allround.
- certaines options ne sont pas optimales comme l'option Rohloff qui est en 32 rayon et avec une jante pas optimale du tout (a vérifier si c'est toujours le cas mais le prix de l'option Rohloff reste le même).

Pour info, nous avons payée moins chère que l'option Rohloff pour Pino custom notre roue AR Rohloff anodisé rouge (choix pas uniquement esthétique, l'anodisation est bien plus résistante et demande bien moins d'entretiens que l'alu poli), 36 rayons, sur jante Rigida Andra spéciale Rohloff montée et installée par notre velociste sur notre Allround. Avec en prime la transmission du Pino Allround (dont nous avons gardé le dérailleur AV et le bar end shifter de l'Allround - qui est mieux que les bar end shifter Dura Ace du Tour - avec deux plateaux) et une roue AR complète de Pino avec cassette et disque.

Pour le guidon et le confort en général. Comme tu l'as constaté, le Pino alu est plus confortable que le Pino acier car Hase a modifié la géométrie du cadre lors du passage de l'acier a l'alu. Pour le guidon, cela dépend de la taille du captain, mais il faut surtout régler la position du guidon et de la selle et aussi trouver la position adéquate sans appuis excessif sur les poignets. Après avoir acquis un minimum d’expérience on se rend compte que le large guidon donne un excellent contrôle du vélo y compris en tout chemins.

jauphrwa
Envoyé sur :  07/03/2013 10:27
Accro
Inscrit le: 25/10/2009
De: Bruxelles
Envois: 339
Re: Le Pino idéal existe t'il?
Pour la roue arrière, je suis d'accord pour la balade d'un jour... Mais ce n'est tout de même pas la vocation d'un tel vélo, à mes yeux.

Et juste pour insister : lors de notre premier voyage avec la version alu et Rohloff, voyage-vacances de 4 semaines, on a tout de même cassé un rayon entre Mulhouse et München...
Si pas de remplacement de la roue, au moins faire vérifier la tension des rayons!!!

Pour le changement de vitesses en pédalant avec le Rohloff, cela nous a joué des tours lors de rudes montées chargés à bloc. Évidemment, dans les moments où tu roules à du 5km/h*, tu as envies de tout SAUF d'arrêter de pédaler pour atteindre ta première vitesse. Pour permettre le passage de vitesses dans CES CONDITIONS, ont a dû arrêter de pédaler une fraction de seconde, ce qui est mentalement très pénible (j'insiste sur les conditions de chargement, on était bien lourd). En dérailleur, ça serait passé mais avec sûrement une usure prématurée de la chaîne et de la cassette! Donc, l'un dans l'autre...

Si c'était à refaire, je pense que je suivrais l'idée de Fleur en achetant une base (ou juste un cadre) et en changeant moi-même avec des pièces venant d'ailleurs à un prix plus décent.

*pour pouvoir grimper à cette allure, nous avions choisi SANS AUCUN REGRET le plus petit rapport autorisé par Hase en tandem : 42x17T (choix indisponible lors de la commande chez Hase!)


----------------
Geoffroy

simon
Envoyé sur :  07/03/2013 12:22
Aspirant
Inscrit le: 17/04/2011
De: Annecy
Envois: 26
Re: Le Pino idéal existe t'il?
Hello Geoffroy, hello Fleur,

Merci pour vos interventions. Je reviens sur les différents points :

Roue et Rohloff :
Nous utilisons déjà ce moyeux depuis quelques années sur randonneuse et tandem. La question du passage des vitesses se "gère" ce n'est pas réellement un problème.

Vous suggérez dans tous les cas de passer par un montage réalisé par un vélociste ce qui m'encourage dans ma démarche. Merci pour les précisions techniques au passage concernant la jante, la flasque 36 trous et le rapport que vous avez choisi.

@Fleur : quelle est la configuration de ton double plateau et pignon arrière?

Pour la robustesse, j'ai un revendeur qui témoigne avoir eu des problèmes avec les roues sur des Pino destinée à de la cyclo par chez nous. Les témoignages semblent converger, mais difficile de dire si c'est un pb réellement récurrent ou pure malchance et hasard.

Pino custom / Pino allaround :
Mes premières explications ne sont pas claires, pardon. Mon idée de base est de choisir un kit cadre (sans roues) et seulement avec quelques accessoires comme béquilles, low-rider pédaliers et pédalier enfant. Puis, monter le reste de l'équipement moi-même en collaboration avec le vélociste.

Je vais étudier l'option proposé par Fleur du all around versus custom qui peut être une manière de diviser le budget en deux et ainsi différer l'investissement du Rohloff. Mais je suis allergique aux objets en double.

Question : Connaissez-vous, existe-t'il, en France un revendeur qui propose l'achat de Pino sous form de Kit Cadre (réellement à la carte). Un des revendeurs que j'ai contacté m'a témoigner l'impossibilité. Est ce lié au revendeur ou à Hase?

Béquille :
Nous allons essayer sans la béquille 100kg dans un premier temps je pense. Tes arguments Fleur résonnent bien et son convaincants. Libre à nous d'ajuster plus tard.

Low-rider :
Geoffroy, si tu as le temps et la patience de faire la photo qui me permettra de savoir comment démonter le Pino sans démonter le Low Rider, je suis preneur. Mais tu as le temps je te relancerai si nécessaire ;) Le pino n'est pas encore dans le garage.

Poste du capitaine :
Je crois que je vais suivre vos conseils, déjà trouver le réglage optimal et ensuite je customiserai avec des accessoires du commerce ou de ma fabrication.

Merci bcp pour votre temps.
Simon.


fleur_
Envoyé sur :  07/03/2013 22:21
Accro
Inscrit le: 08/05/2012
De:
Envois: 174
Re: Le Pino idéal existe t'il?
Pour la roue Rohloff, rien de bien spécial : le Rohloff existe depuis quelque temps en 36 rayons, pas besoin de flasque spéciale.

Pour la jante, c'est une Rigida Andra 30, jante recommandée par Rohloff car les sièges des rayons sont usinés inclinés ce qui évite d'avoir une courbure sur les rayons. C'est une jante conçue spécialement pour les moyeux de grand diamètre, moyeux vitesse, moyeu moteur de E-bike...

C'est ce montage que Hase devrait proposer, le moyeu 36 rayon est au même prix que le 32 et la jante, bien que sans doute plus chère que celle choisie par Hase, n'est pas très couteuse.

Pour le changement des vitesse, avec le Pino et sa roue libre stoker, la phase entre les deux cyclistes n'est pas constante, c'est plus difficile d'anticiper le changement de vitesse que sur un tandem classique sans roue libre.

Pour les plateaux, nous avons 50+38 AV (O.symetric) et 15 arrière, le rapport 38/15 est le plus court autoriser par Rohloff sur un tandem, 38/16 n'est pas autorisé sur un tandem.

Pour le kit cadre, il a existé au catalogue Hase, puis a disparu et semble être revenu pour 2013, ton vélociste n'est peut-être pas au courant du catalogue 2013 ?

Au prix ou ce kit cadre est vendu, je crains que le vélo complet ne coute encore plus cher que sur base du custom ?

Globalement, il n'y a pas beaucoup de composants a remplacer sur l'Allround : la roue AR pour le Rohloff et éventuellement le porte bagage si on veux un Tubus 40kg + la dynamo+lampe AV si on veux une dynamo avec un éclairage plus puissant. Le reste c'est plutôt des ajouts.
On peux évidemment vouloir se faire plaisir avec un montage haut de gamme exotique, ce n'est pas ce qui manque dans le monde du vélo, mais ce n'est pas réellement nécessaire.
jauphrwa
Envoyé sur :  08/03/2013 00:58
Accro
Inscrit le: 25/10/2009
De: Bruxelles
Envois: 339
Re: Le Pino idéal existe t'il?
Citation :
simon a écrit :
Pour la robustesse, j'ai un revendeur qui témoigne avoir eu des problèmes avec les roues sur des Pino destinée à de la cyclo par chez nous. Les témoignages semblent converger, mais difficile de dire si c'est un pb réellement récurrent ou pure malchance et hasard.


On est plusieurs à le dire, un revendeur que tu connais le dit et un revendeur/utilisateur de Barcelone m'a dit la même chose! Pas de malchance ni de hasard d'après moi!


----------------
Geoffroy

simon
Envoyé sur :  08/03/2013 10:51
Aspirant
Inscrit le: 17/04/2011
De: Annecy
Envois: 26
Re: Le Pino idéal existe t'il?
Hello Fleur,

Héhé, je ne suis pas très inquiet pour la question de la phase de pédalage de mon stocker... Va plutôt falloir que je l'encourage à avoir une phase :o) Dis moi si je me trompe mais au final, (indépendamment de la phase qui doit être une vrai question surtout en plein effort) roue libre ou pas pour le stocker, il me semble que le problème reste le même que pour n'importe quel vélo équipé Rohloff : retenir sa poussée sur un quart de tour le temps de passer la vitesse.

Merci pour les références techniques sur le différent matériel adapté.

J'ai le catalogue 2013 en ma possession : Shame on me, je n'avais pas vu la section "kit cadre" proposée en fin de catalogue. Il ne me reste plus qu'à faire mes calculs et éventuellement challenger un vélociste.

Le kit cadre peut-être intéressant financièrement pour moi car je possède déjà nombre de pièces pour le finaliser (il faut jouer de la calculette maintenant).

Merci Geoffroy pour ton commentaire.

Je ne manquerai pas de vous tenir au courant de l'évolution de nos choix.

Simon.







fleur_
Envoyé sur :  08/03/2013 12:16
Accro
Inscrit le: 08/05/2012
De:
Envois: 174
Re: Le Pino idéal existe t'il?
Retenir la poussée n'est pas vraiment facile sur un tandem et le Pino en particulier, il faut prévenir le stoker qui ne voit pas ce que fait le captain assis derriere lui.

Mais finalement, ce n'est pas un probleme, avec notre Rohloff, depuis qu'il est un peu rodé cela passe meme en phase de pédalage (il doit avoir environ 4000km maintenant, mais quelques centaines de km ont suffit a bien le roder) au besoin (passage entre 7 et 8), le captain retient un peu sa poussée sans devoir informer le stoker.

D'apres les commentaires que j'ai lus, il me semble que les Rohloff récents se rodent beaucoup plus vite que par le passé et sont plus doux/moins rugueux ?
cemarleni
Envoyé sur :  08/03/2013 21:51
Aspirant
Inscrit le: 04/05/2009
De: france
Envois: 25
Re: Le Pino idéal existe t'il?
Bonjour Simon ,

je vois que la réflexion a bien avancé !
Quelques éléments de réponse pour une configuration assez semblable à la tienne (adulte/enfant, voyage au long cours)

Roue arrière : nous n'avons eu aucun souci avec la roue arrière d'origine, sur un vélo qui a fait 16 000 km en deux voyages (4000 puis 12 000) et plusieurs transferts en avion. Nous étions majoritairement sur routes mais avons aussi emprunté des pistes en mauvais état sur plusieurs centaines de kilomètres. Il y a eu juste un rayon de cassé en tout, juste avant notre retour. Le vélo était vraiment chargé (autour de 50 à 60 kg de bagages) Idem pour l'autre Pino, (14 000km en tout) et aucun ennui.

Low Rider : je confirme qu'il n'est pas besoin de le démonter pour les transports. du moins pour notre modèle (cf photo). Peut être cela varie t il selon les versions de Pino ?

Béquille 100 kg : A mon sens indispensable avec un enfant à l'avant. Très pratique pour qu'il puisse s'installer seul, mais surtout en cas d'arrêt cours, cela lui permet de rester sur le vélo sans risque. Sur un des Pinos, nous avions les deux béquilles et la petite arrière n'est pas assez solide pour supporter le poids du vélo chargé et de l'enfant. Il risque de faire basculer le vélo s'il bouge un peu.
Elle est très fonctionnelle, une petite poussée dans le sens de la marche permet de l'enlever. Par contre , il faut faire attention en pente à mettre le vélo dans le bon sens, sinon, il risque de partir tout seul. Un reproche cependant, les pieds ont tendance à se tordre au bout de plusieurs mois d'utilisation, la rendant moins facile à enlever. Par contre pour la stabilité, cela ne s'altère pas.

Guidon : je pense que c'est une question d'habitude. La largeur, très surprenante au départ, est finalement très confortable à l'usage et le vélo très maniable.

Je reste convaincue que le Pino est le choix idéal avec des enfants. Alice et Andoni (mundubicyclette) l'ont finalement choisi après pas mal d'hésitations et en sont contents. Ils ont fait quelques changements, notamment pour les plateaux, tu peux essayer de les contacter.

Amicalement

Sandrine

(1) 2 3 4 5 »
Par conversation | Les plus récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster
 
Les forums des utilisatateurs Pino Hasebikes